Lecture  puis rencontre avec Marie de Beaumont

Marie de Beaumont met en scène son texte "Phobie scolaire" que vous découvrirez en première mondiale le vendredi 5 août à 18h. Nous vous proposons de découvrir et d'échanger autour d'un autre de ses textes inédits. C'est un texte qui peut être dérangeant par la thématique qu'il aborde. C'est pourquoi l'échange avec Marie de Beaumont à l'issue de la lecture sera très intéressant. Texte lu par Aude Le Pape, Stéphanie Manus et Marie Delmarès.

Marie de Beaumont.jpeg

Après une maîtrise de droit, Marie de Beaumont rejoint son Paris natal, bien décidée à ne pas être juriste. Après quelques petits « boulots », elle se retrouve à faire du remplissage de salles de spectacle, ce qui lui permet, pendant quatre ans, de voir presque tout ce qui se fait à Paris, dans tous les genres. En parallèle, elle commence à pratiquer la danse contemporaine avec Patrick Ehrhard. La conjonction de ces deux éléments la pousse à écrire ce qui est finalement du théâtre :

L'Annulation, lecture à Théâtre Ouvert, octobre 2004. Métro, version acoustique : Rencontres de la Cartoucherie 2004 (co-mise en scène).  Choses Tendres (éd. Tapuscrits - Théâtre Ouvert), sélectionné pour Pari(s) Ouvert(s), octobre 2004 à Théâtre Ouvert, création mars 2006 (mise en scène d’Olivier Schneider).  L'agence , création aux rencontres de la cartoucherie juin 2005 (mise en scène de l'auteur). Moi miettes, monologue  en 2008 

 Elle sera assistante à la mise en scène du chorégraphe Patrick Ehrhard dans le cadre de la création d'un ballet théâtre (les cathédrales de chair ).

Elle crée sentier de dépendance, monologue écrit pour Marie Delmarès et un guitariste et co-mis en scène avec elle en juin 2009. Ce projet est réalisé avec le soutien de l'Office artistique régional d'Aquitaine, joué à Paris au théâtre de l’épée de bois à la cartoucherie et au Lucernaire puis repris en 2014.Le prix au métre carré fera l’objet d’une mise en voix pour France culture réalisée par Etienne Vallés en 2009.

Suivront divers participations à des projets choraux orchestrés par Marie Delmarès sur l’amour, les femmes, et surtout le vin ! Elle sera également auteur principal d’un cabaret vin créé à bordeaux en 2015. Différents textes autour de l’harmonie familiale attendent de rencontrer leur metteur en scène ou leurs subventions.

Juste ça a été lu dans une mise en voix de Sarah Tick à Théâtre ouvert en 2019