Mercredi 4 août 21h
Maliroots

Compagnie La Divine Fabrique- Ladji Dialo

Conte & musique

De et par Ladji Dialo

Mise en scène: Alberto Garcia Sanchez

Conception sonore: Jeff Manuel

Création lumières : Frédéric Béars

Chorégraphie: Sophie Abadie

 

En famille, à partir de 11 ans

Durée: 1h25

Une rencontre choc entre ce jeune banlieusard et la terre d’Afrique, regorgeant de son art de vivre, du feu de sa parole, de la poésie du fleuve Niger, de ses griots, de sa musique, de sa danse. Cette Afrique qui révèle à ce jeune venu de France le conteur qui sommeillait dans sa grotte intérieure.

Comment ce conteur va t-il nous immerger dans cette belle Afrique ?
Comment allons-nous assister à la naissance de la parole en lui ? Comment la réalité de jeunes migrants va t-elle s’articuler avec la sienne ?

Si Ladji était né au Mali, la France serait-elle devenue son Eldorado ?

MALIROOTS est un voyage miroir
au cœur de l’Afrique :
d’un côté, un franco-malien;
de l’autre côté, des maliens qui veulent être «francos».

Pourquoi partons-nous ? Qu’avons-nous à gagner ? Qu’avons-nous à perdre ?

AN KA TAA !
(« Partons ! » en Bambara)

"De quoi est-il question ?

Il s’agit de raconter comment tout a commencé : D’où vient que je sois conteur ?

Comment la parole a-t-elle fait irruption dans ma vie ?

C’est de mon voyage initiatique au Mali dont il est question. C’est au cœur de l’Afrique que je veux cette fois-ci plonger le spectateur. An ka taa ! ce qui signifie en bambara « Partons ! ».

Pourquoi partons nous ? Qu’avons nous à gagner ? Qu’avons nous à perdre ? Des jeunes maliens plantés au bord du désert du Sahara imaginent la France de l’autre côté et se disent soudain dans leur tête « An ka taa ».

Voyage miroir où d’un côté nous avons un franco- malien et de l’autre coté, des maliens qui veulent être « franco ».

Ladji Dialo

Ladji dialo.jpeg

Ladji Dialo

« Je suis né à Paris, rue Saint Maur, y ai vécu neuf ans, puis j’ai immigré en banlieue, laissant traîner derrière moi un tronc nu...
À vingt et un ans, je ressens le besoin de nourrir mes racines, restées quelque part au Mali, le long du fleuve Niger, pour m’épanouir dans un pays qui est le mien, la France, sur une terre qui n’est pas la mienne. Cette quête d’identité me guide dans les profondeurs de l’Afrique, où l’art et le sacré sont intimement liés. L’Afrique se révèle peu à peu. Je m’en imprègne, j’en vis et j’en ris.

Après des cours d’art dramatique à Paris VIII, ma rencontre avec le grand Griot Sotigui Kouyaté et ses enfants Hassane et Dani, me propulse dans l’art de conter. Je me forme et travaille au fil des rencontres avec Julien Bouffier, compagnie Adesso e sempre; Alain Paris, compagnie La Belle Idée; René Trusse, Solange Oswald du Groupe Merci.

Aujourd’hui, voilà 14 ans que je vis en pleine montagne, dans une belle vallée des Hautes- Pyrénées. La nature m’instruit d’une sagesse insondable. Les habitants, les animaux, les mythes et légendes, tant de riches rencontres qui me permettent, tout doucement, de m’ancrer dans cette terre pyrénéenne.

Ma parole est façonnée par ces diversités culturelles qui donnent à mon travail une dimension universelle. »

www.ladjidiallo.com